Stephen King a vendu plus de livres qu’il n’y a d'habitants aux USA. A 71 ans, il continue d’écrire “4 à 6 heures par jour” et a publié plus d’une soixantaine d’ouvrages, dont L’Outsider, tout juste sorti en France. Mais son importance dépasse, largement, les nombres. Difficile en effet d’imaginer les personnages de Big Bang Theory, l’univers de Stranger Things, la terreur de Black Mirror, l’horreur de The Walking Dead sans son influence. Puisque nous vivons dans le monde de Stephen King, voici les Plus Plus du papa de la pop culture.

Si L’Outsider vous a plu…

01.

… et que vous aimez le mélange “crimes, enquêtes et éléments fantastiques”, on vous conseille Bag of Bones, la saga Mr. Mercedes, ou encore 22/11/63, son livre sur l’assassinat de JFK. Dans celui-là, il y a même des voyages dans le temps.

Stephen King avait anticipé Donald Trump

02.

Stephen King aime se faire peur. Et pour y arriver, il envisage tous les scénarii. Comme, par exemple, celui mettant en scène un homme d’affaires devenu politicien véreux en route vers la Maison-Blanche à coup d’arguments populistes.
Les ressemblances entre Greg Stillson, principal antagoniste du roman Dead Zone et Donald Trump ont commencé à se faire remarquer dès 2016… Le roman étrangement visionnaire a lui été publié en 1979.

Les livres de King “communiquent” entre eux. Les easter eggs (références cachées) peuplent ses ouvrages. L’épine dorsale de toute cette “création” c’est La Tour sombre, une saga de milliers de pages commencée dans les années 1980 et terminée en 2004. Dans cette improbable épopée, on retrouve de très nombreux personnages venus des autres livres de King, on passe un long moment avec King lui-même, devenu protagoniste de son livre pour l’occasion et on s’évertue à protéger une rose qui, d’une façon ou d’une autre, tient toute l’existence en équilibre. Cette rose est censée se trouver au croisement "46th and Second" à New York, un endroit qui existe vraiment et où on peut même acheter… une rose. 

Le maître de l’univers

03.

Les 10 livres 

préférés de King

04.

Puisqu’avoir écrit plus de 60 livres et d'innombrables nouvelles ne lui suffit pas, King a aussi beaucoup écrit sur la pop culture en général, n’hésitant pas à donner son avis, et a systématiquement encouragé les ventes des livres qu’il aime. Voici son top 10 ainsi que 150 des livres qu’il recommande dans Écriture, son ouvrage sur l’écriture et ses méthodes. 

Stephen King aimait plus que tout Elmore Leonard, décédé en 2013. Bien que mal connu en France, son œuvre est aussi au centre de la pop culture moderne (Jackie Brown, Hors d’Atteinte, 3h10 pour Yuma ou la série Justified) et n’aura cessé d’enchanter King, qui disait en 2009 : “Tous les jours je me réveille et – je ne dis pas ça pour être morbide, bien que la morbidité soit ma vie d’une certaine façon – si je ne vois pas sa nécrologie dans le journal, je me dis “Super ! Il est sûrement en train de travailler quelque part. Il va sortir un nouveau livre et j’aurai un nouveau livre à lire." Parce qu’une fois qu’il sera parti, il n’y aura plus personne.” 

No more Elmore

05.

King au ciné

06.

Toutes les adaptations de King ne sont pas réussies. Loin de là. Et King lui-même est parfois particulièrement difficile, comme le prouve le cas de Shining, film culte de Kubrick que King déteste depuis toujours, le trouvant “trop pessimiste” et même sexiste. Selon lui, “Wendy Torrance est un des personnages les plus misogynes jamais vus dans un film. Elle est juste là pour crier et être stupide. Et ça, ça n’est pas le personnage que j’ai écrit.” Heureusement, certaines adaptations plaisent au maître, dont les 

3 préférées sont : Stand by Me, Les Evadés, and The Mist.

Les films Jack Reacher ont beau ne pas être fabuleux, la série de livres de Lee Child est, elle, une petite merveille. La preuve : l’un des plus grands fans du héros vagabond n’est autre que King himself, qui a même pris la liberté de cacher un easter egg Jack Reacher dans son roman Dôme. Child et King sont depuis devenus potes et font même des conférences ensemble.

Stephen King 

et Jack Reacher

07.

Une conférence amusante (en anglais)

Stephen a tué 

John Lennon

08.

C’est sans doute l’une des plus folles théories du complot. Selon un certain “journaliste amateur” américain nommé Steve Lightfoot, Stephen King aurait tué John Lennon, sur ordre de… Reagan. Ses preuves ? La “ressemblance” entre Mark David Chapman et King, de même que des messages codés que l’auteur aurait laissés dans certains de ses livres au sujet de son ambition d’assassiner le musicien. Lightfoot a même écrit un livre sur le sujet et passe son temps à traverser les USA dans un van recouvert de messages comme “Stephen King killed John Lennon”.